Botaurus stellaris (Le butor étoilé)

Il est parfois des rencontres que l’on n’oublie pas. J’étais en observation d’une vaste roselière. J’avais seulement remarqué quelques grandes aigrettes blanches. La patience a été récompensé par le passage à semi découvert d’un Butor étoilé. Instant magique et privilégié malgré tout pour un non-initié : on appelle cela la chance du débutant. Je vous fais partager cet instant en images :

Botaurus stellaris (Le butor étoilé)

Botaurus stellaris (Le butor étoilé)

Botaurus stellaris (Le butor étoilé)

Botaurus stellaris (Le butor étoilé)

Il s’est mis alors à avancer, me laissant prendre des photos (j’étais tout de même très loin, pas de risque de le déranger). Le butor étoilé est extrêmement farouche.

Botaurus stellaris (Le butor étoilé)

Botaurus stellaris (Le butor étoilé)

Botaurus stellaris (Le butor étoilé)

Botaurus stellaris (Le butor étoilé)

En savoir plus sur le Butor étoilé et le plan de restauration 2008-2012 : http://www.butor-etoile.lpo.fr
En 2008, on recensait seulement 332 mâles sur le territoire national!

Ce contenu a été publié dans Contempler, Faune, Protection nationale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *