Medicago marina L. ( Luzerne marine )

La Luzerne marine (Medicago marina L.) fait partie de la famille des Fabacées (Fabaceae). Sa période de floraison s’étale de mai à août.

Medicago marina L.

Medicago marina L.


Répartition française :
En France, on retrouve cette espèce dans les départements suivants : le Finistère (la station de Ploumeur est la plus au nord), le Morbihan (quelques stations sur dunes dégradées), La Loire-Atlantique, la Vendée (pas mal de stations mais plutôt localisées), La Charente-Maritime, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, Les Pyrénées-Orientales, L’Hérault, L’Aude, Les Bouches-du-Rhône. L’espèce semble avoir disparu des Alpes-Maritimes (bien qu’indiquée comme présente dans le Guide de la flore des Alpes-Martimes de Lionel Carles, Ludovic Thébault) et du Gard. Elle est présente sur le littoral corse.

Ecologie :
C’est une plante du littoral. Elle se trouve plutôt sur la dune semi-fixée (C’est pourquoi on peut aussi la retrouver sur des dunes littorales dégradées par la fréquentation touristique). Phytosociologie : Ammophiletalia australis 25.0.1 Communautés des avants-dunes et dunes meubles à semi-fixées, essentiellement méditerranéennes avec irradiation prépontique et hyper-atlantique.

Protection :
L’espèce est protégée au niveau régional en Pays-de-la-Loire et en Aquitaine. Elle pourrait être protégée en Bretagne. Elle fait partie de la liste rouge européenne de l’UICN (2012).

Medicago marina L.

Medicago marina L.


Description :
Cette plante vivace est rampante. Ces tiges principales mesurent de 20 à 50 cm de longueur. Les feuilles sont formées de 3 folioles de forme ovale. Elles sont très velues. Les folioles sont souvent pliées suivant la nervure centrale sans jamais quasiment se déplier. Elles sont dentées à leur sommet. Les fleurs sont papillionacées comme la plupart des Fabacées. Elles sont de couleur jaune. Elles sont regroupées en grappes globuleuses. La corolle est constituée de 2 ailes qui dépassent la carène. Ils sont surmontés par l’étendard. La gousse complètement poilue est enroulée telle une hélice sur 3 tours de spire.

Taxonomie :
Medicago marina L. a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 1.1, Tela Botanica) :
– Medica marina (L.) Lam.

Bibliographie :
– Les quatre flores de France – P. Fournier – Editions Lechevalier 1961
– Flore et végétation du massif armoricain – H. des Abbayes – Editions d’arts réédition 2012
– Flore de France – H. Coste – Librairie des sciences et des Arts 1937
– La flore du Finistère – Collectif – Editions Siloe 2009
– La flore du Morbihan – Gabriel Rivière – Editions Siloe 2007
– Atlas floristique de la Loire-Atlantique et de la Vendée – Pierre Dupont – Editions Siloe 2001
– Guide de la flore des Alpes-Martimes – Lionel Carles, Ludovic Thébault – Gilletta, Nice-Matin 2011
– Le Var et sa flore – Collectif – Naturalia Publications 2008

Ce contenu a été publié dans Fiche de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *