Glaucium flavum Crantz ( Pavot jaune des sables )

Glaucium flavum Crantz ( Pavot jaune des sables )

Glaucium flavum Crantz ( Pavot jaune des sables )


Nom : Glaucium flavum Crantz ( Pavot jaune des sables )

Autre(s) nom(s) :
Glaucière jaune, Pavot cornu.

Famille : PAPAVERACEAE

Floraison : Juin – Septembre

Forme biologique :
Hémicryptophyte.

Répartition française :
Elle est sensiblement répartie en méditerranée et sur le littoral atlantique. Elle est particulièrement abondante en région méditerranéenne, d’où elle remonte via la vallée du Rhône. Elle peut également se retrouver dans les alluvions sédimentés des fleuves tels que la Loire ou la Seine. On trouve des stations isolées dans le nord du Massif central et en Bourgogne. Ailleurs, elle semble correspondre à des échappées de jardin.

Présent dans le(s) département(s) suivant(s) :
Ain, Allier, Alpes-Maritimes, Ardèche, Bouches-du-Rhône, Calvados, Côte-d’Or, Côtes-d’Armor, Drôme, Essonne, Finistère, Gard, Haute-Garonne, Hautes-Alpes, Hérault, Ille-et-Vilaine, Loire, Loire-Atlantique, Lot, Maine-et-Loire, Manche, Morbihan, Nord, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Orientales, Rhône, Seine-Maritime, Seine-Saint-Denis, Somme, Var, Vaucluse, Vendée.

Répartition mondiale :
Elle est originaire de la région méditerranéenne mais remonte vers le nord via le littoral atlantique. Elle remonte jusqu’en Suède.

Ecologie :
Elle apprécie les sols sableux, parfois les décombres. Sur le littoral, on le retrouve en dune mobile ou dune fixée. Mais il est possible de l’apercevoir parmi les cordons de galets.

Phytosociologie :

Classe
Artemisietea vulgaris
Végétation rudérale, anthropogène, nitrophile à dominance d’espèces vivaces, eurosibérienne et méditerranéenne.
Classe
Cakiletea maritimae
Végétation annuelle halonitrophile des laisses de mer, estrans, prés salés, ainsi que des falaises littorales (zones de nidification d’oiseaux).
Alliance Ordre Classe
Chenopodion rubri Bidentetalia tripartitae Bidentetea tripartitae
Communautés des sols sableux à graveleux, parfois envasés. Végétation pionnière annuelle et hygrophile des sols enrichis en azote, s’asséchant partiellement en été.
Alliance Ordre Classe
Galeopsion segetum Galeopsietalia segetum Thlaspietea rotundifolii
Communautés d’une grande partie de la France (Pyrénées exceptées). Communautés collinéennes et montagnardes des éboulis siliceux secs. Végétations des éboulis plus ou moins mobiles.
Alliance Ordre Classe
Glaucion flavi Epilobietalia fleischeri Thlaspietea rotundifolii
Communautés d’affinité méditerranéenne. Communautés des bancs de galets et sables des torrents et cours d’eau. Végétations des éboulis plus ou moins mobiles.
Alliance Ordre Classe
Koelerion albescentis Artemisio lloydii-Koelerietalia albescentis Koelerio glaucae-Corynephoretea canescentis
Communautés atlantiques à nord-atlantiques, généralement à tapis bryo-lichénique important. Communautés des arrière-dunes atlantiques fixées, sur sables plus ou moins calcaires et sans saupoudrage important d’arènes. Pelouses pionnières, à dominance d’hémicryptophytes (plus ou moins riches en annuelles), atlantiques à médioeuropéennes, sur sables plus ou moins stabilisés.
Alliance Ordre Classe
Salicion incanae Salicetalia purpureae Salicetea purpureae
Communautés montagnardes du Jura et des Alpes. Communautés basses, souvent pionnières. Végétation forestière et arbustive riveraine à bois tendre.

Glaucium flavum Crantz ( Pavot jaune des sables )

Glaucium flavum Crantz ( Pavot jaune des sables )


Description :
La hauteur de cette plante bisannuelle varie de 30 à 60 cm. Elle est généralement glabre mais peut être hérissée à la base. La tige est rameuse. Les feuilles sont pennatifides. Elles comportent des lobes dentés. Les feuilles supérieures sont embrassantes. L’inflorescence comporte une très grande fleur de couleur jaune or. Le fruit est une capsule extrêmement longue, pouvant dépasser les 20 cm.

Usages / particularités :
Les graines de Pavot cornu fournissent une huile inodore parfaitement comestible. Ses racines contiennent des alcaloïdes. A la cassure, un latex jaunâtre est libéré, c’est pourquoi on l’avait classé auparavant parmi les chélidoines.

Taxonomie :
Glaucium flavum Crantz a pour synonymes (Informations issues de la BDTFX Version 2.0, Tela Botanica) :
– Chelidonium fulvum Poir.
– Chelidonium glaucium L.
– Chelidonium glaucum Hill
– Glaucium flavum var. glabratum Willk. & Lange
– Glaucium flavum var. vestitum Willk. & Lange
– Glaucium fulvum Sm.
– Glaucium glaucum Moench
– Glaucium luteum Scop.
– Glaucium maritimum Bernh.
– Glaucium serpieri Heldr.

Bibliographie :

  • Atlas de la flore des Hautes-Alpes ; E. Chas ; Conservatoire botanique national alpin de Gap-Charance 1994
  • Atlas de la flore sauvage de Bourgogne ; O. Bardet, E. Fédoroff, G. Causse, J. Moret ; Editions Biotope 2008
  • Atlas de la flore sauvage du département de l’Essonne ; G. Arnal, J. Guittet ; Editions Biotope 2004
  • Catalogue des plantes vasculaires de la chaîne jurassienne ; J-F. Prost ; Société Linnéenne de Lyon 2010
  • Flore de France ; H. Coste ; Librairie des sciences et des Arts 1937
  • Flore de la Drôme, Atlas écologique et floristique ; L. Garraud ; Conservatoire botanique national alpin de Gap-Charance 2003
  • Flore de la Flandre française ; Collectif ; Conservatoire botanique de Bailleul 2008
  • Flore d’Ile de France ; P. Jauzein, O. Nawrot ; Editions Quae 2011
  • Flore et végétation du massif armoricain ; H. des Abbayes ; Editions d’arts 2012
  • Flore vasculaire de Basse-Normandie ; M. Provost ; Presses universitaires de Caen 1998
  • Guide de la flore des Alpes-Maritimes, du Mercantour à la Méditerranée ; L. Carles, L. Thébault ; Giletta Nice-Matin 2010
  • La flore d’Ille et vilaine ; L. Diard ; Editions Siloë 2005
  • La flore des Côtes d’Armor ; D. Philippon, R. Preli, L. Poux ; Editions Siloë 2006
  • La flore du département de Vaucluse ; B. Girerd ; Editions Barthélémy 1993
  • La flore du Finistère ; E. Quéré, S. Magnanon, R. Ragot, L. Gager, F. Hardy ; Editions Siloë 2009
  • La flore du Morbihan ; G. Rivière ; Editions Siloë 2007
Ce contenu a été publié dans Fiche de plantes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *