Ceratitis capitata  /  Mouche méditerranéenne des fruits   Tephritidae

Description :
Cette mouche peut causer de fortes atteintes aux récoltes de fruits dans le sud de la France. On la retrouve plus au nord via les ventes de fruits d'origine biologique. Les larves s'attaquent aussi bien aux agrumes, qu'au pêcher, poirier, pommier, abricotier, figuier, prunier, cognassier, fraisier etc... Une fois le fruit tombé, la larve passera l'hiver si la température ne baisse pas en dessous de 2 degrés. Les adultes s'accouplent à la fin du printemps. Les femelles déposent leurs oeufs sur les fruits, en général de 3 à 8 oeufs par ponte. Une seule femelle peut pondre près de 500 oeufs au cours de sa vie. L'optimum de température pour les larves est de 32 degrés mais déjà à 25 degrés, elles occasionnent de sérieux dégâts.
Ceratitis capitata
Quelque(s) photo(s) du taxon
Classification
Classe : Insecta
Ordre : Diptera
Famille : Tephritidae
Open Obs
INPN
Fiche mise à jour le 27/12/2022 - Copyright Preservons-la-Nature.fr 2010 - 2022

Bien que nous souhaitons partager le plus de connaissances possibles au plus grand nombre, l'utilisation des photographies reste soumise à autorisation et conditions.
Toutes les photos existent en haute définition, veuillez alors nous contacter pour tout usage.

Site Internet non-commercial

Contact pour les passionnés : contact[ arobase ]preservons-la-nature.fr